15 min read

Qu’est-ce qu’un empaqueteur pour plieuses-colleuses et en avez-vous vraiment besoin ?

Featured Image

C'était un lundi soir, lorsque je suis resté assis à regarder, fixement, mon écran d'ordinateur après ma longue première journée de travail chez IMPACK, où je me suis fait la réflexion :

Qu’est-ce que sont vraiment ces empaqueteurs pour plieuses-colleuses ? 

Salut ! Je m'appelle Hani et je suis nouveau chez IMPACK. Comme je suis nouveau dans l'industrie, j'ai les mêmes questions que vous sur ces machines complexes et sophistiquées pour lesquelles je souhaiterais obtenir des réponses. 

J'ai alors pensé... qui d'autre serait mieux placé, pour me le faire découvrir, que quelqu'un qui a travaillé dans le domaine, tous les jours, avec ces empaqueteurs, depuis de nombreuses années ?

Stefan Badertscher, Directeur des ventes et du marketing chez IMPACK, possède près de dix ans d'expérience dans le domaine des équipements et des périphériques d'empaquetage des plieuses-colleuses. Fort d'une solide expérience en tant qu'ingénieur mécanique et d'un niveau de connaissance pointu dans ce domaine, j'étais persuadé que je serais entre de bonnes mains pour obtenir des réponses.

J'ai donc organisé une réunion avec Stefan et j'ai commencé à poser question après question jusqu'à ce que je finisse par comprendre ce qu'est un empaqueteur pour plieuses-colleuses et à quelles entreprises il convient le mieux.

Embarquez avec moi pour ce voyage !

Dans cet article, nous allons examiner ce qu'est un empaqueteur pour plieuses-colleuses, qui a besoin d'un empaqueteur et pourquoi vous en avez effectivement besoin. 

Qu’est-ce qu’un empaqueteur pour plieuses-colleuses ?

Vous voyez, la réponse à cette question varie en fonction de la personne à qui vous la posé, mais plus intéressant encore, elle dépend de la durée de votre discussion avec elle.

Nous tous, hommes et femmes d'affaires de ce secteur en pleine expansion, aimons surnommer notre équipement complémentaire de plieuse-colleuse si convoité: l'empaqueteur.

Mais la réalité est que toutes les machines autour d'une plieuse-colleuse ne sont pas des empaqueteurs et que tous les empaqueteurs ne sont pas forcément une bonne solution.

Tout dépend de vos besoins, de votre contexte spécifique et d'un ensemble de facteurs interdépendants.

Certains définissent leurs tables de collecte traditionnelles comme des empaqueteurs. 

Beaucoup définissent leurs indexeurs de nappe comme des empaqueteurs.

La plupart définissent leurs empaqueteurs comme des empaqueteurs.

Mais alors, qu'est-ce qu'un empaqueteur ?

Je vais expliquer les différences qui les séparent en les distinguant clairement.

Stations/Table d’aide à l’empaquetage

Définition : Une table de collecte est un processus d'empaquetage manuel traditionnel utilisant des stations de prélèvement et de placement et est également connue sous le nom de "packing help" ou "packing aid". Les tables de collecte sont des solutions d'empaquetage complémentaires ou des dispositifs périphériques qui peuvent être ajoutés à une plieuse-colleuse pour faciliter le processus d'empaquetage.

La table de collecte d'IMPACK est la "station d'aide à l'empaquetage".

La station d'aide à l'empaquetage d'IMPACK : Un processus d'empaquetage traditionnel utilisant des stations de prélèvement et de placement. Également connu sous le nom de "Packing Help" ou "Packing Aid".

La table de collecte la plus basique que nous ayons vue consiste à entasser un groupe de personnes au bout de la bande de compression de la plieuse-colleuse et à leur demander d'empaqueter aussi vite qu'ils le peuvent. Heureusement, nous voyons rarement des clients faire cela.

En outre, les clients disposent généralement des tables les plus simples, en bois ou en acier inoxydable, et de "supports inclinables" utilisés pour incliner les caisses qui doivent être empaquetées avec les cartons. 

L'image ci-dessous en donne un exemple lors d'une de nos visites chez un client :

ar3_1

Une photo prise lors de l'une de nos visites chez un client montre le personnel chargé de l'empaquetage en train de ranger les boîtes dans des caisses sur une table de base avec un "support inclinable" utilisé pour faire basculer les caisses.

La première chose à faire serait d'ajouter un convoyeur après la bande de compression de votre plieuse-colleuse afin que votre personnel d'empaquetage puisse accumuler plus de boîtes par mètre de convoyeur. Ce convoyeur supplémentaire est appelé "convoyeur d'accumulation".

Le convoyeur d'accumulation réduit la vitesse de la plieuse-colleuse et permet d'accumuler plus de boîtes dans le même laps de temps. C'est plus ergonomique, plus facile de suivre la vitesse et beaucoup plus pratique pour travailler avec plusieurs personnes.

L'étape suivante consisterait à passer de vos tables de base avec supports inclinables à de "véritables tables à bascule". L'image 3D ci-dessous représente une véritable table basculante.

ar3_3

Représentation graphique en 3D des "tables basculantes réelles".

En général, à ce stade, ces tables à bascule ne sont pas encore automatisées ou pneumatiques, mais se limitent au support de la caisse que vous pouvez pousser sur un convoyeur.  

Le plus souvent, ces tables à bascule sont fabriquées localement et sont utilisées pour maintenir les caisses de manière à ce qu'elles soient inclinées. L'objectif de cette inclinaison est d'empêcher les boîtes de tomber lorsqu'elles sont placées dans la caisse. 

Un autre pas en avant serait d'ajouter une fonction de rotation des caisses. 

Cette fonction vous permet de faire pivoter vos boîtes de 90° vers la gauche ou vers la droite et de contrôler l'orientation de vos boîtes pour répondre à la configuration d'empaquetage requise. Si elles n'étaient pas tournées, vos boîtes sortiraient debout, ce qui vous obligerait à les tourner manuellement de 90° pour les placer dans la caisse.

Le retourneur de caisses permet donc de présenter et d'orienter les caisses de manière à faciliter l'empaquetage par les emballeurs.

Avec la mise en œuvre de toutes les étapes précédentes, vous disposez maintenant de la machine la plus courante d'"aide à l'empaquetage" ou d'"aide à l'empaquetage" dans la catégorie "Manuel" : Une table de collecte. 

Vous trouverez ci-dessous l'image d'une table de collecte en action chez l'un de nos clients :

ar3_2

Une table de collecte que nous avons vue lors d'une de nos visites chez nos clients.

Mais comme dans le cas d'un empaquetage manuel traditionnel, vous devez toujours emballer vos boîtes à la main sur la table de collecte, fermer les rabats des caisses, les coller et les éjecter vous-même. C'est un travail entièrement manuel, sans aucune gestion des caisses. 

    🚀 Résumé rapide : les "tables de collecte" les plus courantes sont équipées d'un convoyeur de base, d'une table à bascule et, le plus souvent, d'un retourneur de caisses qui constitue l'aide à l'empaquetage. Aucune gestion de caisses n'est impliquée.

J'ai dressé la liste des tables de collecte (ou aide à l'empaquetage) les plus populaires sur le marché occidental et je vous invite à prendre quelques minutes pour les examiner et faire vos propres recherches afin de vous assurer que vous prenez la meilleure décision pour votre entreprise. 

Après tout, nous voulons nous assurer que nos clients disposent des solutions les plus adaptées à leurs besoins, même si cela signifie ne pas choisir IMPACK.

  1. Handypack GT de la société Bobst
  2. Omega Pack Station de la société Koenig & Bauer Duran Machinery
  3. FAS 480 de Tünkers
  4. Pack 44S du groupe Vega

Empaqueteur

Définition : Un empaqueteur utilise une solution d'empaquetage modernisée qui vous permet d'améliorer considérablement l'efficacité, l'ergonomie et la productivité de l'empaquetage de vos caisses en vous offrant des capacités de gestion automatisée des caisses. 

Les 3 principaux empaqueteurs pour plieuses-colleuses d'IMPACK sont l'empaqueteur semi-automatique Ergosa, l'empaqueteur automatique Virtuo et l'empaqueteur entièrement automatique Virtuo + ACF.

Ergosa d’IMPACK: un empaqueteur semi-automatique avec les performances d'un empaqueteur automatique  

Ce qui fait d'un empaqueteur, un empaqueteur, c'est véritablement la gestion des caisses.

Tout ce qui n'a pas de gestion des caisses n'est qu'une aide ou une assistance à l'empaquetage. Avec la fonction de gestion des caisses qu'offre un empaqueteur, vous pouvez rationaliser votre processus d'éjection des caisses de sorte que votre opérateur d'empaquetage puisse se concentrer sur l'emballage et n'aient plus à effectuer la fermeture des rabats de la caisse, la pose de ruban adhésif et l'éjection, car ces actions sont désormais toutes automatisées. 

Une fois la caisse pleine, il suffit d'appuyer sur un bouton. Celui-ci éjecte la caisse de manière semi-automatique ou entièrement automatique et vous pouvez prendre une nouvelle caisse. C'est là que vous pouvez tirer parti de précieuses secondes, de la main-d'œuvre et d'un meilleur rendement.

Par exemple, si vous empaquetez 2 à 3 caisses par minute avec l'éjection automatique des caisses, vous gagnez 5 secondes par caisse, soit 10 à 15 secondes par minute. Cela représente 15 à 25 % de temps supplémentaire pour l'empaquetage, ce qui se traduit par une augmentation de la productivité sur l'ensemble de la ligne d'empaquetage.

La gestion des caisses vous permet d'ajouter la manipulation des caisses au processus, ce qui signifie que vous pouvez ajuster la machine à une hauteur de caisse personnalisée, ergonomique et productive - sans que votre empaqueteur ait besoin d'effectuer une quelconque gestion des caisses.

    🚀 Résumé rapide : un empaqueteur, c'est lorsque vous avez optimisé votre zone d'empaquetage et inclut la gestion des caisses de telle sorte que la fermeture des rabats de caisses, le collage et l'éjection soient tous entièrement automatisés.

Maintenant que nous avons clairement exposé la situation, qui a réellement besoin d'un de ces empaqueteurs ?

Qui a besoin d'un empaqueteur pour plieuses-colleuses (et pourquoi ?)

Si vous envisagez de vous équiper de système d’empaquetage pour des lignes de pliage-collage, il y a 3 questions à se poser:

  1. À quoi ressemble votre production aujourd’hui?
  2. Quelles machines disposez-vous déjà?
  3. Combien de quarts de travail vos opérateurs font-ils?

Question #1: À quoi ressemble votre production aujourd’hui?

Savoir quels sont vos produits, les volumes que vous produisez, la vitesse à laquelle vous produisez et le potentiel que vous avez (ou non) est la première étape.

Qu’est-ce que cela signifie ? Pour dire les choses simplement, le choix de la bonne machine dépend de ce que vous produisez et comment vous la produisez.

Vos produits

Cela comprend le type, le matériau, le vernis, la taille, la forme et l'épaisseur de vos boîtes.  

Produisez-vous uniquement des boîtes en carton compact ou des boîtes en carton compact et en carton ondulé/micro-cannelure ?  

Quel type de boîtes produisez-vous ? 4 coins, 6 coins...etc.

Produisez-vous également des boîtes à fond automatique ?  

Le fait de savoir ce que vous produisez, comment vous les produisez et vos configurations d'empaquetage vous donneront une très bonne                idée de la machine qui convient pour quelle production.

Votre volume & vitesse

Le volume de production n'est qu'un mot cool pour désigner le nombre de boîtes par calage d’une ligne de pliage-collage. Produisez-vous de petits volumes de 20 000 à 40 000 boîtes par calage, de plus gros volumes de 100 000 à 150 000+ ou des volumes moyens de 40 000 à 100 000 boîtes ?

Plus votre volume de production est petit, plus le pourcentage du temps de calage par rapport au temps de production totale est élevé. Et plus votre temps de production est petit, plus la vitesse de votre colleuse sera faible, car l'opérateur n'a pas le temps (ou parce que cela n’en vaut pas la peine) de régler votre colleuse pour qu'elle fonctionne plus rapidement. 

Prenons un exemple : Si votre calage vous prend 15 minutes pour faire rouler une boîte à 40 000 à l'heure, et que vous produisez 10 000 boîtes, alors votre production est de 15 minutes. Cela donne un temps de production totale de 30 minutes. À ce stade, vous pouvez tout aussi bien utiliser le mode d'empaquetage manuel avec un temps de calage de 1 à 2 minutes et produire 20 000 boîtes à l'heure.

Donc, là où je veux attirer votre attention, c'est qu'il y a ce point de basculement où le temps de calage devient moins important parce que votre volume de production est suffisamment élevé pour que votre (vos) opérateur(s) et la direction veuillent prendre le temps de régler vos colleuses à la vitesse maximale.

Votre potentiel

Quand je parle de potentiel, je veux dire lorsque vous poussez votre plieuse-colleuse à sa capacité maximale.  

Êtes-vous au point où vous ne pouvez pas produire plus parce que vous avez atteint votre capacité maximale ?

Si vous avez crié "Oui" à gorge déployée, alors continuez à lire.

Maintenant, ma question est : Pourquoi ?

Si les raisons sont à cause du nombre de quart de travail ou d’effectifs limités, alors nous pouvons convenir que vous êtes capable de produire davantage, mais vous ne le faites pas … en raison des limites physiques inhérentes à l’homme.

Question #2: Quelles machines disposez-vous déjà ?

Aujourd'hui, quelques entreprises utilisent l’empaquetage entièrement manuel, la plupart utilisent des tables de collecte (indexeurs de nappe) et beaucoup se situent quelque part entre les empaqueteurs semi-automatiques et entièrement automatiques.

✏️ En relation : Quelle est la différence entre les empaqueteurs manuels, semi-automatiques, automatiques et complètement automatiques ?

Êtes-vous dans une situation où vos boîtes sortent de votre plieuse-colleuse, puis vos opérateurs prennent vos boîtes et les mettent manuellement dans une caisse et enfin quelqu’un les scotche? 

C’était un gros morceau! Mais si vous avez répondu “Oui,” alors vous êtes probablement au début du processus d’amélioration de votre production et vous n’avez rien derrière votre plieuse-colleuse. 

💡 Trucs et Astuces : En ajoutant simplement un convoyeur, vous pouvez ralentir la vitesse de la nappe par rapport à la sortie de la colleuse. Pourquoi 

Vous pouvez y penser en termes de densité. Lorsque vous augmentez la densité des boîtes par mètre de convoyeur, vous permettez une plus grande accumulation de boîtes par mètre de votre convoyeur. Cela permet d'accumuler plus de boîtes dans le même laps de temps.  

Plus de boîtes signifient plus de temps pour votre personne en charge de l'empaquetage. 

Plus de temps signifie que le processus est beaucoup plus détendu, simple. 

Plus détendu signifie moins de place à l’erreur.

Évaluer vos lignes de pliage-collage et les équipements autour de celles-ci est la deuxième étape. Parfois, il suffit de procéder à quelques modifications, comme l'ajout de modules supplémentaires à la plieuse-colleuse ou de devoir passer par le casse-tête de changer complètement la colleuse pour une plus récente.

J'adore cet article écrit par Jeff dans le PostPress qui explique comment choisir la bonne plieuse-colleuse, car c'est un excellent moyen pour commencer en se penchant les 3 points les plus importants que vous devez savoir pour choisir la bonne colleuse.

Une colleuse moderne implique généralement un calage plus automatisé, plus fluide et plus rapide, qui nécessite moins de main-d'œuvre. Problème résolu!

Passons à la dernière question.

Question #3 : Combien de quarts de travail vos opérateurs font-ils?

Si vous avez seulement un quart de travail, 5 jours par semaine sur une seule plieuse-colleuse, vous êtes probablement une entreprise familiale ou un propriétaire de petite entreprise.

Soyons honnêtes... dans ce genre de situations, vous n'avez pas vraiment besoin d'un nouvel empaqueteur pour plieuse-colleuse, et encore moins de passer à l'automatisation complète.

Au lieu de cela, vous pouvez investir dans des postes plus ergonomiques pour que les gens aient plus de plaisir à venir travailler. De plus, vous pouvez augmenter votre productivité en vous équipant d'un convoyeur supplémentaire et de deux tables basculantes avec des scotcheuses.

En revanche, si vous possédez une ou deux plieuses-colleuses, alors vous êtes probablement en mesure de faire un peu de tout, mais rien de trop important en termes de volume ou de tirage. Si cela vous semble vrai, il pourrait être avantageux de faire vos premiers pas vers la semi-automatisation.

Maintenant, si vous possédez 3 plieuses-colleuses ou plus avec des lignes dédiées, et que vous faites une gamme variée de boîtes, alors vous devez envisager une machine plus sophistiquée, plus grande, plus performante et plus spécialisée.

Avez-vous vraiment besoin d’un empaqueteur pour plieuses-colleuses ?

Alors, devez-vous dire "Oui" à un empaqueteur ou "Non" ?

Photo of business man wondering JPG

Tout se résume à quels sont vos besoins. 

Voici donc la réponse concrète que vous attendez :

Si vous ne pouvez plus augmenter la capacité de production de votre plieuse-colleuse parce que vous l'avez poussée à ses limites, demandez-vous alors : Où se situe exactement le goulot d'étranglement ? 

Si le goulot d'étranglement se situe au niveau du collage, et que vous avez un opérateur pour l'empaquetage, alors un simple empaqueteur tel l'Ergosa d'IMPACK ne vous aidera pas. Cependant, un empaqueteur entierement automatique, tel le Virtuo + ACF d'IMPACK, pourrait remplacer cette personne là qui pourra alors s'occuper d'activités à plus forte valeur si les volumes de production y sont adaptés.

Par exemple : Supposons que vous rouliez à une vitesse de 50 000 boîtes par heure avec une personne en charge de l'empaquetage et que vous ayez atteint la vitesse maximale de votre colleuse. Cela implique que vous ne pouvez pas aller plus vite avec la colleuse, quoi que vous fassiez. Le fait de mettre une autre personne n'affectera pas la vitesse, car la colleuse a déjà atteint sa limite.

Par conséquent, vous n'avez probablement pas "besoin" d'un empaqueteur. Cela dit, un empaqueteur peut vous aider pour des raisons ergonomiques et vous devez évaluer ce que l'ergonomie vaut pour votre entreprise. 

En revanche, si vous avez de gros volumes de production de 150 000 cartons ou plus, un empaqueteur entièrement automatique pourrait être une solution lucrative.

Si le goulot d'étranglement se situe au niveau du collage, et que vous avez 2 personnes pour l'empaquetage, alors vous pouvez réduire d’une personne avec l'aide d'un empaqueteur. 

Par exemple : Si votre colleuse fonctionne à une vitesse de 50 000 boîtes par heure avec deux personnes travaillant sans relâche pour empaqueter à cette vitesse, et que vous savez déjà que la plieuse-colleuse a atteint sa limite, vous pouvez alors envisager d'ajouter un empaqueteur. 

L'empaqueteur vous permet de réduire d’une personne à l’empaquetage et de continuer à produire à la même vitesse. Cela signifie que la personne restante travaille deux fois plus vite qu'auparavant. 

Si le goulot d'étranglement se situe au niveau de l'empaquetage, alors qu’importe l'empaqueteur, il serait très utile. 

Par souci de simplicité, prenons le même exemple : Votre colleuse roule à une vitesse de 50 000 boîtes par heure avec deux personnes qui travaillent sans relâche pour empaqueter à cette vitesse.

Mais cette fois, vous savez que la plieuse colleuse peut fonctionner à 80 000 boîtes par heure. Dans ce cas précis, vous voudrez peut-être trouver un empaqueteur qui vous aidera à atteindre votre plein potentiel de 80 000 boîtes par heure, soit de manière entièrement automatique, soit semi-automatique avec une seule personne.

D'autre part, si vous êtes toujours dans la fourchette des petits volumes de 20 000 à 40 000 boîtes par calage, vous n'atteindrez, généralement, pas la vitesse maximale de votre plieuse-colleuse et c'est là que les tables de collecte telles la station d’aide à l'empaquetage d’IMPACK pourraient vous intéresser pour des raisons d'ergonomie ou d'organisation. 

🔍 En lien : Quelle est la différence entre les tables de collecte et l'empaqueteur Ergosa ? (Définition, automatisation et types)

Si vous êtes de ceux qui vont directement à la fin, voici un résumé :

Le principal point de basculement pour décider de passer d’une colleuse seule à l’ajout d’un empaqueteur ou non est le temps de calage, ce qui signifie que si votre colleuse peut aller plus vite et que vos opérateurs à l’empaquetage peuvent suivre la cadence, alors « mieux » régler votre colleuse serait sans doute une meilleure solution qu’un empaqueteur.

👉Si votre colleuse pourrait aller plus vite, mais que vous ne savez pas comment la faire fonctionner plus rapidement, nous avons consacré un article entier qui vous montre, étape par étape, comment vous pouvez maximiser la productivité de votre plieuse-colleuse en investissant et sans investissement.

Cependant, si votre colleuse est loin d'atteindre son plein potentiel et que vos deux opérateurs à l'empaquetage sont épuisés par leur travail, c'est le meilleur signal qu'il est temps de réfléchir aux possibilités qu’offrent les empaqueteurs.

👉 Si cela vous semble vrai, découvrez les types d'équipements d'emballage pour plieuses-colleuses et les avantages qu'ils peuvent offrir à votre entreprise !

Chez IMPACK, nous sommes passionnés par la formation de nos clients sur ce qui est bon pour eux. Cela signifie que nous faisons tout notre possible pour vous aider à prendre la meilleure décision possible et la plus appropriée pour votre entreprise. Cela signifie aussi que nous parlons des produits que nous ne vendons pas, puisque nous nous sommes fixé pour objectif de devenir la première ressource de référence en matière de formation pour les empaqueteurs de plieuses-colleuses.

Je comprends qu'il n'est pas facile de choisir un empaqueteur de colleuse et qu'il peut être encore plus difficile de convaincre les membres de votre organisation de la nécessité d'en avoir un. C'est pourquoi, avant d'appuyer sur la gâchette, je vous suggère fortement de consulter l'article suivant : Quel empaqueteur de plieuses-colleuses vous convient le mieux ? (et comment le choisir)