14 min read

Les 4 problèmes les plus fréquents des empaqueteurs pour plieuses-colleuses (+ solutions)

Featured Image

Vous envisagez de faire l'acquisition d'un empaqueteur pour plieuses-colleuses ou d'automatiser le processus de fin de ligne dans votre service de pliage-collage ? 

C'est sans doute la première fois que vous pensez à l'automatisation de votre service. Cette étape sera déterminante pour vous ! 

Mais avant même d'envisager l'automatisation, il est important que vous fassiez vos recherches pour avoir une idée de ce dans quoi vous vous engagez. 

En tant que leader de la conception d'équipements d'empaquetage dans les lignes de pliage-collage, nous avons pu constater de visu les problèmes les plus importants que posent les solutions d'automatisation. 

Nous vous proposons dans cet article de vous présenter les 4 problèmes les plus fréquents, et leurs causes, que vous devez connaître avant de vous engager auprès d'un fabricant de machines.

De plus, nous vous dirons exactement comment les éviter. 

Remarque : ces causes sont "agnostiques", c'est-à-dire qu'elles s'appliquent quel que soit le niveau d'automatisation que vous mettez en œuvre et le partenaire avec lequel vous décidez de vous engager.

Les problèmes les plus fréquents liés au fonctionnement d’un empaqueteur pour plieuses-colleuses et leurs solutions

    1. Manque d'uniformité et problèmes de réglage de la plieuse-colleuse

Solution :

  • Trouvez un excellent fabricant et installateur de machines
  • Recevoir une formation adéquate
  • Optimiser la communication des flux de travail
  • Développer les interconnexions

    2. Intercalation de boites dans le processus de post-collage

Solution :
  • Identifier les boites intercalaires dans l'analyse avant la vente
  • Consacrez plus de temps à ajuster la plieuse-colleuse et à la pousser au maximum de son potentiel
  • Ajouter des solutions de repli 

    3. Difficulté à compter les boîtes une fois que vous commencez à automatiser le processus de post-collage

Solution :

    4. Maintenir le contrôle de la qualité lors de l'automatisation 

Solution :
  • Ajoutez des systèmes d'inspection et d'éjection et appliquez des procédures opérationnelles standard pour documenter vos processus internes

1. Problèmes avec la plieuse-colleuse

Soyons réalistes :

La plieuse-colleuse deviendra l'outil principal de votre production, quelle que soit la solution de post-collage que vous choisirez. Et toute solution de post-collage (système d'emballage) que vous décidez d'adopter est à la merci du bon fonctionnement de votre plieuse-colleuse.

En d'autres termes, tous les systèmes d'emballage (c'est-à-dire les emballeuses plieuse-colleuse) dépendent entièrement des capacités de fonctionnement de votre plieuse-colleuse existante. Ainsi, si votre colleuse est obsolète ou ne fonctionne pas comme elle le devrait, elle risque de ne pas être en mesure de fonctionner avec la flexibilité, la portée et l'efficacité opérationnelle qu'elle pourrait avoir. Et cela peut entraîner des problèmes à l'avenir.

Comme le dit l'adage, "garbage in, garbage out".

ar6_1

Le personnel d'emballage collectant les boîtes sur un convoyeur derrière une plieuse-colleuse.

Votre processus de pliage et de collage est l'élément central de votre production. En d'autres termes, pousser votre colleuse à sa capacité maximale doit être votre première préoccupation lorsque vous envisagez d'automatiser votre processus de fin de ligne.

Vous savez probablement que le réglage d'une plieuse-colleuse s'apparente plus à un travail d'artisanat qu'à une automatisation. Augmenter le rendement de votre plieuse-colleuse n'est jamais aussi facile que d'augmenter la vitesse de votre colleuse.  

Par exemple, si vous placez une boîte complexe sur la plieuse-colleuse, il vous faudra du temps pour régler votre colleuse jusqu'à ce que vous ayez atteint un bon niveau de production et de régularité. 

Le problème, cependant, est que lorsque vous réglez la plieuse-colleuse, soit en installant une nouvelle boîte ou en faisant des ajustements pour augmenter la vitesse, vous jetez inévitablement des déchets :  

Une boîte à moitié pliée par-ci, un tas de boîtes mal collées par-là, des boîtes collées ensemble, des boîtes déchirées, etc. 

Vous connaissez la chanson ! 

Au contraire, lorsque vous effectuez le processus à la main sans empaqueteur pour plieuses-colleuses ou avec seulement un poste/une table d'aide à l'empaquetage, cela n'a pas autant d'importance. En effet, le personnel d'empaquetage parviendrait à trier les déchets, à les mettre de côté et à emballer les bonnes boîtes. 

Mais plus on avance dans l'automatisation, plus il faudra tenir compte de ces incohérences de la plieuse-colleuse dans le processus d'emballage. 

Par exemple, si vous n'avez pas de système d'inspection ou d'éjection automatique, tous les rejets passeront par la bande de compression et atteindront l'équipement de post-encollage. Si cet équipement est entièrement automatisé, alors il n'y a personne pour trier les incohérences. Ils doivent donc passer au travers ou bien provoquer un blocage. Ce bourrage provoque une accumulation de boîtes devant l’indexeur de nappe, un bourrage dans l’empaqueteur de caisse, un bourrage dans le pousseur de boîtes, etc. Si toutes les machines sont reliées entre elles (ce que nous recommandons vivement), cela finit par déclencher un arrêt complet de la plieuse-colleuse : 

La recette parfaite pour un désastre de production.  

Très franchement, c'est le pire scénario qui puisse arriver, mais cela arrive parfois.

Heureusement, nous avons fait l'expérience de ces défis à maintes reprises au cours des 20 dernières années, ce qui nous a permis d'être bien équipés pour faire face à ces problèmes avant qu'ils ne se produisent, ou quand ils se produisent. 

🔎 En relation : Comment maximiser la productivité de votre plieuse-colleuse

La Solution : 

Demandez une analyse avant la vente : Trouvez un constructeur/installateur de machines qui effectuera une analyse avant la vente de votre plieuse-colleuse et de tout équipement annexe avant que vous ne vous engagiez à signer quoi que ce soit. 

Chez IMPACK, nous envoyons notre équipe d'experts pour effectuer une analyse gratuite de vos méthodes de travail, des performances de votre département de finition et des capacités de production afin d'évaluer votre niveau de maturité en matière d'automatisation et l'adéquation des différentes solutions d'automatisation. 

Recevez une formation suffisante : L'une des solutions les plus préventives, mais les moins appliquées, est une formation adéquate. Nous avons vu à maintes reprises des situations où l'analyse d'avant-vente s'est déroulée brillamment, l'installation des machines s'est déroulée sans problème et tout semble aller extraordinairement bien jusqu'à ce qu'un goulot d'étranglement apparaisse de nulle part.  

C'est alors que tout le monde se retrouve bloqué et panique. Que faut-il faire ensuite ? 

Pour maintenir votre productivité, vous devez être bien formé à l'utilisation de votre équipement et maintenir un niveau de connaissances cohérent pour tous les opérateurs.  

Et la seule façon d'y parvenir est de suivre une formation auprès des experts qui ont fabriqué et installé la machine elle-même.  

Trouvez un constructeur/installateur de machines qui soit disposé à vous fournir non seulement une formation la semaine de l'installation, mais aussi des cours de recyclage réguliers pour vous aider à devenir le maître de vos propres machines. 

Oui, il n'existe pas de fabricant de machines "parfait", mais il y en a qui sont bien meilleures que d'autres.  

Lorsque vous évaluez les différentes options des fabricants de machines, interrogez-les sur les problèmes qu'ils ont rencontrés par le passé avec leurs clients et leurs machines. 

Leurs réponses en diront long sur la seule chose qui compte dans ce type de relations : un partenariat de confiance. 

Vous ne voulez pas arriver à un point de défaillance de la machine et regretter chaque décision que vous avez prise sur cette machine. 

Chez IMPACK, nous assurons une formation complète à nos clients pendant et après l'installation d'une machine afin d'éviter les top 5 des problèmes qui peuvent survenir lors de, ou après, l’installation d’un empaqueteur pour plieuses-colleuses.

Cela comprend une formation de mise à jour qui est flexible et adaptable à votre emploi du temps. En outre, nous accompagnons nos clients dans le processus de réglage de leur plieuse-colleuse tout en tenant compte de la possibilité d'intégrer une solution post-collage, c'est-à-dire une aide à l'empaquetage ou un empaqueteur

Optimiser la communication du flux de travail : La communication et les responsabilités en matière de flux de travail entre l'opérateur de la plieuse-colleuse et le personnel d'empaquetage à la fin de la chaîne d'empaquetage sont fondamentales.  

Vous devez savoir que même si vous pensez à un empaqueteur entièrement automatique comme Virtuo d’IMPACK  ou aux autres empaqueteurs populaires sur le marché (CartonPack, DianaPack , OmegaPack, SigPack, J-Pack), il y aura toujours une personne qui alimentera les caisses. La seule exception est l'intégration d’un margeur.  

Cela signifie qu'il est nécessaire d'optimiser vos méthodes de communication de flux de travail. 

Développez les interconnexions entre les plieuses-colleuses : Les interconnexions entre votre plieuse-colleuse réduisent les temps d'arrêt causés par les bourrages. Réagir instantanément à un problème vous permettra d'éviter un puissant goulot d'étranglement et de réduire le nombre de boîtes jetées. 

2. Intercalation des boites

Tout comme la solution de post-encollage dépend strictement de la plieuse-colleuse, il en va de même pour le type de cartons que vous produisez. En d'autres termes, tous les conditionneurs de plieuse-colleuse dépendent du fonctionnement de votre plieuse-colleuse, ainsi que des types de cartons que vous produisez. 

Le problème dominant lié aux boites est celui des intercalations. Les intercalations sont des boites qui s'emboîtent les unes dans les autres lors du processus de post-encollage. Elles peuvent prendre de nombreuses formes et sont parfois très subtiles.  

Un exemple d'intercalations de boites.

Ces intercalages peuvent provoquer des bourrages ou endommager les cartons eux-mêmes. Ils peuvent se produire dans l’indexeur de nappe, l'inverseur de lot, l'empaqueteur ou dans les trois combinés. 

Les blocages sont causés par des rabats, des poignées et des fenêtres qui dépassent.  

Ces petites créatures sont partout ! 

Difficile à identifier, mais présentes partout, elles sont l'un des aspects les plus critiques à prendre en compte lors de l'inspection des boites. 

La Solution : 

Identifier et gérer les intercalations : La meilleure façon d'éviter ou d'apprivoiser les intercalations est de les identifier lors de l'analyse avant la vente.  

Dans la plupart des cas, vous pouvez parvenir à les apprivoiser dans le processus de post-collage en ajustant plus précisément le pas de la nappe et en ajustant les guides avec plus de soin. 

Mais parfois, ils sont tout simplement inévitables et peuvent devenir des facteurs de rupture dans un projet. Il est donc crucial de les attraper avant de conclure un marché. 

En bref,

  1. Trouvez un fabricant de machines qui propose une analyse avant la vente 
  2. Assurez-vous que le fabricant de votre machine peut identifier les boites à intercalation dans l'analyse avant la vente
  3. Travaillez avec le fabricant de votre machine pour gérer ces blocages et veillez à consacrer plus de temps au réglage du processus. 

Prévoyez des solutions de repli : Une solution de repli peut vous permettre de sauver votre productivité en cas d’intercalage puissant.  

Lorsque nous évaluons la possibilité de la persistance d'un risque d’intercalation dans un projet, nous proposons souvent une solution de secours à notre client afin de rendre cette boîte sinon plus productive, du moins plus gérable. Cela peut prendre la forme de stations d'empaquetage latérales sur un Ergosa ou de convoyeurs de contournement sur des solutions automatisées. 

3. Comptage et mise en lots

Ce cas spécifique doit être replacé dans son contexte et ne pourrait apparaître comme une difficulté que lorsque vous commencerez à automatiser votre processus de post-collage.  

Tant que vous procédez à l'empaquetage manuel en utilisant des tables de collecte ou toute autre machine similaire d'aide à l'emballage, telle que "la station d'aide à l'empaquetage" d'IMPACK, votre personnel d'empaquetage restera pleinement opérationnel avec le comptage des boites fait sur la plieuse-colleuse. Cette boite  de compte étant décalé par rapport aux autres de la nappe, le ou les personnes chargées de l'empaquetage peuvent immédiatement saisir le lot et le traiter. 

Les choses se compliquent dès que l'on commence à ajouter des processus automatisés et (ou) des) indexeur de nappes.  

Exemple d’une boite de compte décalée dans la nappe, repérée par l'empaqueteur.

Quant à l’indexeur de nappes, certains d'entre eux, comme notre INH ou le HandyPack, Omega Pack Station, Tünkers et d'autres indexeurs proposés par différentes entreprises sur le marché, gardent la boite de compte décalée de sorte qu'un processus d'empaquetage manuel peut toujours être effectué comme auparavant. Cependant, il existe également d'autres indexeurs tels que nos IN1, IN2 et IN3 qui ne gardent pas toujours la boite de compte visible après le retournement. 

Cette boîte se transforme souvent en une nappe homogène après le retournement. Cela signifie qu'il n'y a pas de repère visuel du comptage du lot pour le ou les opérateurs qui auraient alors besoin d'un moyen supplémentaire pour voir le comptage. 

Comme pour les emballeuses entièrement automatiques, les inverseurs de lot et autres solutions similaires, une fois que la personne chargée de l'emballage est passée du processus de fabrication par lots à des activités de plus grande valeur, vous avez absolument besoin d'un dispositif de comptage et de fabrication par lots automatique

La Solution : 

Il existe différentes manières de résoudre ce problème et différentes entreprises vous proposeront des solutions distinctes en fonction de vos besoins et de leurs capacités.  

Chez IMPACK, nous séparons ces solutions en deux types : Les dispositifs de marquage et les unités de comptage et de séparation automatiques. 

Dispositifs de marquage : Ce sont les premiers dispositifs de comptage que nous avons développés. Par défaut, ce sont les solutions les plus simples et les plus économiques dans la catégorie des appareils semi-automatiques.  

Le principe de base est d'appliquer une petite quantité de blanchissant optique dilué sur le bord des cartons frappés au trombone de la plieuse-colleuse.

Une photo de cette procédure, prise par l'un de nos clients, est présentée ci-dessous.  

Marquage de la boite de compte fait avec le système OBP d’IMPACK

Ce blanchisseur optique, utilisé à l'origine pour blanchir le carton, a la propriété d'être une encre invisible sous une lumière normale et de briller sous les lumières noires. Nous ajoutons ensuite un "ensemble de LED à lumière noire" au poste de travail pour rendre cette marque visible par le(s) opérateur(s). 

Problème résolu ! 

Dispositifs de comptage et de séparation : Au fil des ans, nous avons développé notre propre dispositif de comptage et de séparation automatique appelé “Intro” qui est inclus dans toutes nos solutions d'empaquetage et d'empilage entièrement automatisées, ainsi qu'une version autonome pour les solutions semi-automatiques

INTRO d’IMPACK : Un dispositif de décompte et de séparation automatisé avec un compteur laser et un système à double bande.

Ce dispositif compte les bords des boîtes à l'aide d'un compteur laser. Une fois le compte atteint, une première section de courroie est arrêtée pour bloquer le lot entrant. Une deuxième section de courroie est accélérée pour tirer les boîtes dans l'unité en aval. Une fois la séparation des bardeaux terminée, les deux sections repartent. 

Bien qu'il s'agisse d'une exigence de toute solution entièrement automatisée, il existe de nombreuses autres façons de réaliser ce processus. 

N'oubliez pas de vous renseigner auprès du fabricant de votre machine sur les exigences de ses systèmes de comptage et de séparation.  

Vous trouverez ci-dessous 5 questions essentielles que vous devez poser à votre fabricant de machines : 

  1. Quel est le pas minimum requis entre les boîtes ? 
  2. Quelles sont les épaisseurs minimales/maximales possibles des nappes et des cartons ? 
  3. Quelle est votre précision de décompte et de séparation ? (Ce sont deux choses différentes)
  4. Comment peut-on compter les boites de forme bizarre (pas seulement les pattes droites) ?
  5. Quelle est la vitesse maximale des cartons par heure et m/min que vous pouvez compter ? 

Ces considérations vous indiqueront à quel point la solution d'un fabricant de machines est polyvalente et adaptée.  

Non - nous ne sommes pas les meilleurs fabricants/installateurs de machines qui soient, mais nous avons intégré toutes ces considérations dans la conception de nos équipements, ainsi que le coût, le processus de fabrication et l'encombrement, afin de vous fournir une solution adaptée à vos besoins spécifiques. 

4. Maintien du contrôle de la qualité & de l'inspection

Enfin, le dernier problème est une implication du principe général d'automatisation de votre processus de post-encollage.  

Bien que votre personnel d'empaquetage puisse inspecter les cartons de manière approfondie dans un processus manuel, ce n'est plus le cas lorsque vous augmentez la vitesse de votre colleuse de manière significative. Si l'on va plus loin, il est techniquement impossible d'inspecter les cartons lorsque l'on passe à une solution entièrement automatisée. 

Ajoutez à cela le fait que l'augmentation de la vitesse entraînera certainement de nouveaux défis pour la plieuse-colleuse, ce qui entraînera une augmentation du nombre de rejets. 

Ainsi, si vous produisez plus de rejets avec moins de temps pour l'inspection, vous pourriez finir par expédier des rejets à votre client, ce que vous ne voulez certainement pas faire. 

🔎 En relation : Quelle est la différence entre les empaqueteurs manuels, semi-automatiques, automatiques et complètement automatiques ?

La Solution : 

Ajouter des dispositifs d'inspection et d'éjection : Pour minimiser ce risque, vous pouvez envisager d'ajouter des dispositifs d'inspection et d'éjection à votre plieuse-colleuse lorsque cela est possible. 

Mettez en place des méthodes de contrôle de la qualité : Une autre solution consisterait à étudier comment vous pourriez passer d'une inspection approfondie et systématique à une inspection moins fréquente. Il existe diverses méthodologies de contrôle de la qualité et d'inspection, comme les normes MIL pour l'échantillonnage ou les normes ISO pour le contrôle de la qualité, que vous connaissez peut-être déjà. 

Prêt à installer votre Empaqueteur pour plieuses-colleuse sans aucune anicroche ?

Comme nous l'avons vu, les problèmes de fonctionnement des machines sont fréquents. 

Chaque machine finira par tomber en panne, briser ou rencontrer un problème quelconque. 

Il ne s'agit pas de vous décourager d'explorer des solutions d'automatisation, mais de vous aider à prendre conscience des problèmes potentiels qui peuvent survenir afin de pouvoir les éviter si, et quand, ils surviennent. 

Engineering photo laying out plan

Avant de vous engager auprès d'un fabricant, il y a trois points clés que vous devez prendre en considération : 

1) Assurez-vous que vous avez établi un bon fonctionnement de votre (vos) plieuse-colleuse(s) : Maîtrisez vos colleuses avant de penser à automatiser votre processus de fin de ligne. Cela signifie que vous devez pousser votre plieuse-colleuse à ses limites. Si vous ne le faites pas, vous risquez d'obtenir une sortie incohérente avec de nombreux rejets.  

2) Mettez en place des procédures d'exploitation standard (SOP) pour la plieuse-colleuse : étant donné qu'il n'existe pas de SOP globale, ayez un moyen de documenter vos processus internes. Cela vous permettra d'obtenir des configurations répétitives et standardisées et, par conséquent, une uniformité dans vos niveaux de performance.  

En fonction du fabricant et de l'âge de votre plieuse-colleuse, ces systèmes peuvent être proposés soit comme un complément standard du fabricant, soit comme un projet personnalisé d'un tiers, soit comme un projet de modernisation complexe. 

Demandez au fabricant de votre plieuse-colleuse son offre sur ces systèmes et s'il n'a pas de réponse satisfaisante à vos besoins, vous pouvez nous contacter afin que nous puissions vous orienter vers les bonnes personnes pour obtenir les réponses dont vous avez besoin. 

Vous souhaitez automatiser votre processus de fin de chaîne pour une meilleure efficacité opérationnelle et non pas pour d'autres problèmes opérationnels, et notre objectif est de créer cette réalité.  

Personne ne veut vous voir réussir autant que vous. Et nous voulons vous aider à savoir quel empaqueteur pour plieuses-colleuses vous convient le mieux.

Si vous envisagez d'acquérir un empaqueteur pour plieuses-colleuses mais que vous êtes encore dubitatif, nous avons un article qui pourrait vous intéresser sur ce qu'est un empaqueteur pour plieuses-colleuses et si vous en avez vraiment besoin.